10 raisons de faire de Cuba votre prochaine destination – 2ème partie Les coups de cœur des voyageurs

Si vous avez raté la première partie de cet article, vous pouvez la consulter ici

6. Parce-que le mot joie de vivre paraît avoir été inventé à Cuba

Tous ceux qui ont été à Cuba le savent : le trésor de ce pays, c’est son peuple qui en dépit des difficultés du quotidien et de la « lucha » qu’il faut mener chaque jour, fait preuve d’une extraordinaire joie de vivre. Et celle-ci devient vite contagieuse !

A regarder les cubains vivre dans le présent, profiter de l’instant et prendre la vie comme elle vient, on ressent une incroyable énergie positive s’emparer de nous. Partir à Cuba et partager des moments avec ses habitants permet de se ressourcer, de relativiser nos problèmes et d’oublier, au moins un moment, notre stress et nos rythmes de vie occidentaux. Une belle leçon de vie en somme !

La chanson qui me semble refléter le mieux cette état d’esprit est interprétée par Célia Cruz, chanteuse cubaine exilée à Miami et aujourd’hui décédée : la vida es un carnaval. Ecoutez-là, lisez ses paroles, en français ou en espagnol, et vous aurez compris la philosophie cubaine. Ne reste plus désormais qu’à l’appliquer… au-delà de vos vacances !

7. Pour découvrir l’histoire de la Révolution cubaine

La révolution cubaine a été pour beaucoup porteuse d’un rêve, celui de l’avènement d’une société égalitaire qui verrait la fin de l’exploitation de l’homme par l’homme. Le triomphe de Fidel Castro, de son frère Raul, d’Ernesto Guevara et de leurs hommes en 1959 a marqué le monde et suscité un incroyable engouement. Le Ché en particulier continue aujourd’hui encore d’incarner un idéal pour beaucoup de personnes, toutes générations confondues.

como el Che

Petite parenthèse, à chaque fois que je vois son effigie sur un briquet, un T-Shirt ou une tasse de café, je me dis que Guevara doit se retourner dans sa tombe à l’idée d’être devenu un produit marketing… Bref, si vous vous intéressez au personnage et à ses idées politiques, je vous conseille plutôt d’acheter un de ses livres, de lire ses discours ou de regarder un bon film à son sujet, cela sera plus cohérent !

phto Che marketing

Hélas, après les heures de gloire des années 60 et 70, Cuba est confronté aux difficultés et aux désillusions qu’on connait, et le désenchantement s’installe. Il faut lire les excellents livres de Leonardo Padura pour comprendre la frustration des personnes de sa génération (Padura est né en 1955) auxquelles on a promis un avenir meilleur qui n’est jamais venu et « dont la lucidité mesure cruellement les échecs des utopies ».

Voyager à Cuba, c’est plonger au cœur de cette histoire à la fois magnifique et terrible et se donner la possibilité de se construire une opinion personnelle, certainement plus nuancée et complexe que les clichés trop souvent véhiculés sur ce thème.

11156193_10153185558936083_1950092307911621376_n

8. Parce-que Cuba est une destination sûre

C’est une autre bonne nouvelle, Cuba est un pays où la sécurité, pour les voyageurs, n’est pas un problème. Il a d’ailleurs la réputation d’être le plus sûr d’Amérique Latine. Les violences sont rares et les touristes particulièrement protégés. Il faut bien sûr respecter les mêmes règles de sécurité élémentaires que partout dans le monde : pas de signe ostentatoire de richesse, ne pas se balader seul-e la nuit dans les quartiers excentrés ou mal éclairés, bref tout ce que vous ont répété vos parents !

facebook_1438066780090

Beaucoup de voyageuses en solo cherchent des destinations où elles pourront voyager tranquillement : Cuba, comme l’Asie du sud-est, en fait partie ! J’ y ai voyagé seule à plusieurs reprises sans aucun problème, et de nombreuses filles vous diront la même chose. La seule chose à savoir, c’est que lvous vous ferez très souvent draguer (vous découvrirez les incroyables « piropos » cubains, jamis dans la demi-mesure!), mais ça ne devient jamais lourd ou méprisant comme ça peut l’être en France par exemple.

Hommes ou femmes, sachez quand même que votre passeport et votre portefeuille ne sont parfois pas étrangers à votre incroyable pouvoir de séduction ! Pour plus d’infos, vous pouvez lire notre article sur la sécurité à Cuba.

Autre point rassurant quand on prévoit un voyage, en particulier pour les seniors ou pour les parents voyageant avec leurs enfants : Cuba dispose d’un système de santé de très bon niveau, qui vous assurera une prise en charge de qualité si vous avez un problème sur place. Vous pouvez donc aller consulter un médecin en toute confiance. Il y a 10 cliniques internationales à travers l’île, donc à priori toujours une pas très loin de là où vous vous trouvez, dont on vous donne même les adresses si vous voulez les noter avant de partir !

  clinique internationale de Trinidad

clinique de trinidad 1

9. Parce que contrairement aux idées reçues on peut voyager à Cuba avec un petit budget

Cuba a la réputation d’être une destination chère et donc peu adaptée aux backpackers. On en croise d’ailleurs très peu sur les chemins de l’île ! Pourtant, ce n’est pas forcément le cas (tout dépend bien sûr de votre façon de voyager), et en appliquant quelques astuces on peut tout à fait voyager sans se se ruiner. Pour vous donner quelques comparaisons, il est certain que l’île est une destination un peu plus chère que l’Asie du Sud-Est, mais moins onéreuse que d’autres pays latinos tels que l’Argentine, le Chili ou encore le Costa Rica.

Evidemment, le billet d’avion n’est pas donné et si vous venez d’Europe, ce sera votre principal poste de dépenses. Il y a quand même régulièrement de belles promos à surveiller. On a par exemple vu passer il y a quelques jours un vol à 595 euros l’aller / retour Paris – La Havane avec la Cubana de Aviacion. Autre bon plan à suivre de près : les vols depuis Bruxelles-Varadero avec Jet air-fly, avec des prix souvent cassés en dernière minute (attention, c’est la seule compagnie qui baisse ses tarifs au dernier moment, chez les autres les prix grimpent au fur et à mesure qu’on se rapproche de la date). Depuis l’Amérique Latine en revanche, on trouve des tarifs intéressants depuis Mexico, Cancun ou encore Panama City. On a rédigé un article sur nos secrets pour trouver un vol vers Cuba moins cher, on vous conseille d’y jeter un œil !

avion

Pour l’hébergement, il faut opter pour les casas particulares, qui coûtent entre 20 à 25 dollars la nuit en chambre double, l’idéal étant de trouver un compagnon de voyage avec qui partager les frais (pas mal de casas proposent des chambres avec deux lits simples). Et on peut faire pas mal d’économies sur la nourriture et les transports, en vivant « à la cubaine ». Allez manger dans les petites cafétérias fréquentées par les cubains (environ 1, 5 CUC le repas), privilégiez les transports en commun (bus Viazul pour plus de confort, et encore plus économique taxis partagés, guaguas et camions pour celles et ceux que cela n’effraie pas…) et votre budget baissera en flèche !

  transports en camion, à la cubaine !

1097956_10152124034421083_313297652_n

Pour avoir une idée plus précises des dépenses moyennes journalières à Cuba, direction notre article sur le budget à Cuba !

10. Parce que Cuba est amené à changer prochainement

L’évènement a fait la une des journaux : Cuba et les USA ont entamé un rétablissement de leurs relations diplomatiques, et chaque pays a désormais réouvert son ambassade dans l’autre. Ce qui, on l’espère, devrait également se traduire par une levée prochaine de l’embargo imposé par les Etats-Unis depuis 1962 et qui maintient l’île dans l’isolement.

rencontre entre Raul Castro et Barack Obama lors du septième Sommet des Amériques, au Panama, le 11 avril 2015

rencontre Casto Obama Panama

 réouverture de l’ambassade cubaine à Washington le 20 juillet 2015

ambassade cuba USA

Ce rapprochement devrait aussi aller de pair dans un futur proche avec l’arrivée d’un tourisme américain massif, même si aucune date n’a pour l’instant été avancée, le Congrès US n’ayant pas encore approuvé la levée des restrictions aux voyages à Cuba pour les ressortissants américains. Alors que l’île était jusqu’alors « protégée » de l’influence américaine, cette situation pourrait donc être amenée à changer prochainement…

De plus, Cuba est également suivi de près par de nombreux investisseur étrangers venus des 4 coins du monde qui espèrent pouvoir y faire sous peu de bonnes affaires. On souhaite en tous cas que tout ceci se traduira par des répercussions positives pour la population cubaine, même si sur place beaucoup d’habitants font preuve de scepticisme sur ce point.

Ce qui est certain, c’est qu’en tant que voyageur, c’est maintenant qu’il faut se rendre à Cuba : d’ici à quelques années, le pays ne sera peut-être plus du tout le même…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.