Maria la Gorda et la péninsule de Guanahacabibes, la pointe ouest de Cuba Maria La Gorda / Pinar del Rio / Que voir à Cuba

Rares sont ceux qui partent à la découverte de la péninsule de Guanahacabibes lors de leur voyage à Cuba. Pourtant, si vous aimez la plongée et le snorkeling, les plages intimes et les paysages du bout du monde, ne ratez pas cette étape !

Le lieu étant par contre très isolé, il est vraiment recommandé de disposer de son propre véhicule pour s’y rendre. Mieux vaut aussi prévoir au minimum deux nuits sur place.

Envie d’un avant-goût ? Alors cap vers la pointe ouest de Cuba, on vous emmène à Maria La Gorda et à la péninsule de Guanahacabibes !

La route de Pinar del Rio à la pointe ouest de l’île

Pour parcourir les 137 kms qui séparent Pinar del Rio du village de la Bajada, nous avons mis environ 2h30. Depuis Viñales, comptez 3 heures. La route est correcte ( pour Cuba ! ), sauf les 30 derniers kms avant d’arriver à la Bajada où la situation se corse vraiment et où il faut rouler au pas vu l’état très dégradé de la route.

Carte de Maria La Gorda

Pour rejoindre la péninsule de Guanahacabibes au départ de Pinar, vous traverserez d’abord le village de San Juan y Martinez, dans la Vuelta Abajo puis Guane. A Guane vous pourrez visiter l’élevage de crocodiles qui se trouve à l’entrée du village, juste avant le croisement vers Playa Bailen.

Entrée du village de San Juan y Martinez

Puis vous poursuivrez vers Sandino, la Fe, Manuel Lazo (petit village surnommé « le Terminal 3 », en référence à l’aéroport international de Jose Marti, car entre 2000 et 3000 personnes ont quitté ce village en bateau pour tenter de rejoindre les USA) pour enfin arriver à la Bajada.

village de La Fe

entrée du parc naturel Guanahacabibes

Le village de la Bajada est l’intersection à partir de laquelle on choisit soit de tourner à gauche pour rejoindre Maria la Gorda, qui est à 14 kms ; soit de suivre la péninsule pour visiter le parc naturel de Guanahacabibes et ainsi atteindre le Cabo San Antonio, à 60 kms. Il est alors obligatoire d’être accompagné d’un guide du parc naturel.

village en bord de mer La Bajada

Vous trouverez à Viñales des excursions à la journée pour vous rendre à Maria La Gorda, mais vu le temps de trajet pour vous y rendre, on ne vous le conseille pas ! Pour profiter du coin, il faut prendre son temps, et programmer idéalement au moins deux nuits sur place.

Où se loger dans les environs de Maria La Gorda

Deux options s’offrent à vous : loger en casa particular à la Bajada, qui est le hameau le plus proche de Maria La Gorda ; ou réserver une chambre à l’unique hôtel de Maria La Gorda.

Nous avons choisi de loger en casa à la Bajada. Attention, le confort ici est sommaire, et les chambres sont très basiques. Il n’y a pas d’eau chaude dans les douches, et bien souvent pas de climatisation mais un simple ventilateur. Il n’y a pas non plus d’électricité dans le village en journée, uniquement le soir.

Par contre vous y trouverez le calme absolu, et la possibilité d’admirer la mer depuis votre lit !!! Il faut savoir qu’il n’y a aucune échoppe ni aucun commerce à la Bajada. Pensez donc à acheter ce dont vous pourriez avoir besoin, notamment des bouteilles d’eau, sur la route avant d’arriver. Mieux vaut aussi réserver votre casa avant votre arrivée. Non pas que les casas risquent d’être complètes : c’est pour permettre aux propriétaires d’aller se ravitailler en nourriture en prévision de votre arrivée, à au moins 30 kms de là. Car bien sûr manger à la casa sera votre seule option !

    

Si vous souhaitez un peu plus de confort, optez pour l’hôtel de Maria La Gorda (réservation conseillée). Attention, on est loin de l’hôtel de luxe, ici encore le confort est simple, mais quand même un cran au-dessus des casas particulares. Les chambres les plus sympas sont bien sûr celles qui sont en front de mer, un peu plus chères.

 

  

La plage de l’hôtel est vraiment belle et vaut à elle seule le détour ! Et c’est dans l’hôtel que se trouve le club de plongée.

Pour info il existe un autre hébergement tout au bout de la péninsule, et donc très isolé, la villa Cabo de San Antonio, près du phare. Mais vous serez très éloignés de Maria La Gorda, on ne vous le recommande pas.

Visiter le parc naturel de Guanahacabibes de Cuba

Attention, si vous souhaitez visiter le parc de Guanahacabibes, il est indispensable d’appeler un ou deux jours avant le centre de visiteurs de la Bajada pour les avertir de façon à ce qu’un guide soit disponible le jour J, car la présence d’un guide à vos côtés est obligatoire pour visiter le parc naturel. Et bien sûr il faut aussi disposer de votre véhicule privé : le guide montera avec vous. L’entrée coûte 15 CUC par personne et inclut les services du guide.

Le parc de Guanahacabibes s’étend à la pointe extrême Ouest de Cuba sur 39830 ha dont 15950 ha de territoire marin, ce qui fait son originalité.

La visite consiste en un aller-retour jusqu’à la pointe ouest de l’île (soit plus de 100 kms au total, n’oubliez pas de faire le plein d’essence avant d’arriver !) et dure environ 5h avec différentes pauses en chemin pour admirer la faune, la flore et les paysages.

Il est conseillé de découvrir le parc de Guanahacabibes en matinée, le plus tôt possible, car c’est à ces horaires que les chances de pouvoir observer des animaux augmentent. Arrivant le matin même depuis Pinar del Rio, nous n’avons pas suivi ce conseil et nous avons débuté la visite en fin de matinée. Du coup, sincèrement nous n’avons pas trouvé ça extraordinaire : le guide connaissait très bien le secteur et nous a appris beaucoup de choses. En revanche, hormis deux iguanes, nous n’avons pas vu grand chose !

   

 

Les crocodiles et les oiseaux n’étaient pas au rendez-vous et nous avons trouvé la visite un peu décevante, même s’il est sympa d’arriver à l’extrémité ouest de l’île, marquée par le phare Roncali. De 31 mètres de haut, il fut construit entre 1848 et 1850.

   

Il ne nous reste désormais, lors de notre prochain voyage, qu’à nous rendre à l’extrémité est de l’île, dans la province de Guantanamo, au phare de Maisi, pour dire que nous avons traversé Cuba d’ouest en est !!!

Attention à la période de migration des crabes rouge, qui a lieu selon les années entre mars et juin. Il faut éviter de venir au parc naturel de Guanahacabibes les mois de mars et avril, car la route est souvent envahie par les crabes et impraticable.

Les mois les plus conseillés pour la visite du parc de Guanahacabibes sont ceux de juillet et août, période où les tortues viennent pondre sur les plages. Des excursions de nuit sont organisées durant ces deux mois pour les observer. Et pour nous, ce sont les seuls mois où venir dans ce parc présente un réel intérêt.

A Maria la Gorda, plages désertes et eaux translucides

Si vous rêvez de plages intimes et préservées, vous êtes au bon endroit ! D’abord, il y a bien sûr la très belle plage de l’hôtel de Maria La Gorda.

Mais il y a aussi plusieurs petites plages superbes sur la route entre la Bajada et Maria La Gorda, notamment la playa del km 6 et la playa Uvero quemado au km 8, parfois également appelée Playa agua muerta. Demandez aux Cubains de vous les indiquer. En mai, nous étions seuls sur ces plages, ce qui n’est pas fréquent à Cuba… Le bonheur !!!

  

Plongée et snorkeling à Maria La Gorda : des fonds marins féeriques !

Maria La Gorda est un des plus beaux spots de Cuba pour la plongée bouteille et le snorkeling. Cette zone est en effet très réputée pour la richesse de ses fonds marins. Nous ne pratiquons pas la plongée bouteille mais avec un simple masque et un tuba, on se régale ! On a ainsi nagé au milieu d’une foule de petits poissons multicolores, mais aussi des calamars, et même des barracudas. Un moment magique !

 

Concernant la plongée, voici ce qui était proposé en mai 2019 au club de plongée de l’hôtel de Maria la Gorda :

A cette période de l’année il y a 2 plongées programmées par jour, une à 10h et une autre à 15h. Et il peut y en avoir jusqu’à 3 en saison haute. La plus agréable est celle du matin car il y a moins de monde. En saison haute, les voyageurs ayant réservé une excursion depuis Viñales arrivent pour la plongée de l’après-midi.

Le site de Maria La Gorda compte 32 spots de plongée différents, vous aurez donc l’embarras du choix !

Le prix pour la plongée est de 35 CUC si vous faites une unique plongée, tarif auquel il faut ajouter la location du matériel (14 CUC). Les prix sont plus intéressants lorsqu’on achète des packages de plusieurs plongées.

Pour le snorkeling, si vous n’avez pas votre propre matériel, vous pourrez le louer sur place au prix de 7,50 CUC . Vous pourrez faire du snorkeling depuis la plage, ou partir en bateau avec les plongeurs. Comptez alors 5 CUC pour le bateau.

Ce petit périple en photo vous a donné envie de découvrir cette région ? Contactez nous ! Nous proposons des circuits sur mesure en voiture avec chauffeur, et nous vous ferons découvrir tous les secrets de l’extrême ouest de Cuba !