Cuba est fête, malecon, dominos et carnaval Yo soy Cuba

Cuba est le tocororo, le tomegin del Pinar et la terre. C’est un oiseau moqueur et un colibri. C’est un coq qui nous réveille le matin dans la campagne orientale.

Cuba est rumba, guaracha, son et danzón. Cuba est le présent et le futur. C’est une terre où les cœurs battent au son des traditions.

Cuba est mojito, tabac et sucre. Ce sont les mulatas du Tropicana, un boléro et un ciel bleu comme peu ont la chance de connaître.

Cuba n’est ni noire ni blanche. Cuba est une hutte, un drapeau et une machette mambí.

Cuba ce sont ses quartiers et ses draps blancs suspendus aux balcons. Cuba est la playa Ancon, le Salto de Caburni et le pic Turquino.

Cuba, ce sont ses voitures des années 50 qui vous offrent une balade dans la ville et dans le temps.

Cuba est une histoire et non simplement une île. Cuba est un monument et un autel.

Il ne suffit pas de l’avoir dans ses pensées, il faut la mettre sur un piédestal et la porter dans son âme.

Cuba est ajíaco, quimbombo, friture de malanga, ropa vieja, haricots noirs, boniatillo et gâteau de goyave.

Cuba est le plus beau pays que des yeux humains aient jamais vu.

Cuba est fête, malecon, dominos et carnaval.

Cuba est son rhum, son jus de canne à sucre et son café. Cuba est un trésor caché qu’il vous faut découvrir.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.