Téléphone et Internet à Cuba : mode d’emploi Avant de partir

Bien sûr, on ne part pas en vacances à Cuba pour passer son temps à téléphoner ni pour se scotcher à internet. Mais on peut quand même avoir besoin, durant son séjour, de prendre des nouvelles de la famille et des amis, d’appeler la prochaine casa dans laquelle on doit se rendre pour confirmer son arrivée ou encore d’envoyer et de consulter des mails.

Or, à Cuba, tout ceci est moins simple que dans la majorité du reste du monde ! Voilà donc un petit récapitulatif de ce qui est possible et de ce qui ne l’est pas à Cuba, et de combien cela vous coûtera.

Téléphoner depuis Cuba

Utiliser votre portable européen : attention aux coûts des communication !

Il est tout à fait possible d’utiliser votre portable européen depuis Cuba, à condition d’avoir activé l’option international auprès de votre opérateur avant de partir. Par contre, utilisez vraiment votre téléphone avec parcimonie sous peine de vous retrouver avec une note salée !

Avec votre portable, pour appeler la France depuis Cuba, vous devez composer le 11933 suivi du numéro de portable ou de fixe de votre correspondant, sans le 0.

Avec votre portable, pour appeler Cuba depuis Cuba , vous devez composer le 0053 suivi du numéro de portable ou de fixe de votre correspondant.

Les prix des appels varient bien sûr selon les opérateurs. Nous avons listé ici les tarifs des 4 principaux opérateurs français : depuis Cuba, le moins cher est Free, et le plus cher SFR.

Prix des appels passés de votre téléphone portable depuis Cuba :

 FreeBouygues TélécomOrangeSFR
Appel émis vers la France depuis Cuba2,19 €/min2,30 €/min2,90 €/min3,96 €/min
Appel émis vers Cuba depuis Cuba2,19 €/min2,30 €/min2,90 €/min3,96 €/min
Appel reçu à Cuba depuis la France0,95 €/min1 €/min1,40 €/min1,98 €/min
Envoyer un SMS depuis Cuba (vers la France ou n'importe quel pays du monde)0,30 €/SMS0,30 €/SMS0,28 €/SMS0,66 €/SMS
Recevoir un SMS gratuitgratuitgratuitgratuit

Acheter une carte SIM cubaine : pas possible pour un étranger

De nombreux voyageurs pensent pouvoir économiser sur les communications en achetant sur place une carte SIM cubaine, à insérer dans leur téléphone portable. Sauf que… ce n’est pas possible ! A Cuba, seuls les cubains et les résidents sont autorisés à ouvrir une ligne de téléphone portable. Pour acheter sa carte SIM, il faut présenter son carné, l’équivalent de notre carte d’identité. Donc à moins que vous n’ayez un ami cubain qui puisse vous prêter une carte SIM le temps de votre séjour, vous pouvez hélas oublier cette option.

Acheter une carte pour téléphoner depuis une cabine publique : très bien pour appeler les téléphones fixes cubains mais pas les mobiles

Vous pouvez par contre prévoir d’acheter une carte de téléphone vous permettant d’appeler dans tous le pays depuis les cabines publiques, encore très nombreuses à Cuba.

cabine télephonique à Cuba

Cabine téléphonique à Cuba

Vous pouvez vous procurer ces cartes chez Etecsa, l’entreprise de communication nationale, mais il faut souvent en passer par une longue file d’attente. Plus rapide, vous verrez très souvent, sur des maisons, des panneaux indiquant « Agente de Telecomunicaciones ». Cela signifie que la personne dispose d’une licence (appelée patente à Cuba) l’autorisant à vendre des cartes et des recharges de téléphonie fixe, mobile et des cartes wifi. Allez y, c’est à peine un peu plus cher que chez Etecsa et vous gagnerez un temps précieux.

Les cartes pour appeler depuis des cabines téléphoniques sont très bon marché, elles se paient en monnaie nationale (CUP) et peuvent être rechargées. La carte la moins chère coûte 5 CUP, et on peut recharger jusqu’à 500 CUP (20 CUC). Pour une communication locale, comptez 0,05 centimes de CUP la minute, ce qui est vraiment donné. Les prix augmentent un peu si vous appelez une autre province.

Ces cartes vous seront très utiles pour appeler des téléphones fixes cubains. Par contre, si vous appelez un portable cubain depuis une cabine, votre interlocuteur décrochera rarement. En effet, s’il le faisait, c’est lui qui paierait la communication. Car à Cuba, quand un fixe appelle un mobile, c’est le mobile qui reçoit la communication qui paie ! Et comme votre interlocuteur ne connaîtra pas votre numéro, puisque vous appelez d’une cabine, il y a peu de chance qu’il vous réponde. Bref, pour appeler un portable cubain, vous devrez la plupart du temps utiliser votre portable européen.

Il existe également des cartes en CUC, utilisables pour appeler à l’international.

Appeler avec le *99, une spécificité cubaine

no me llamen mas con el 99

« No me llamen mas con el *99 ! » : cette mise en garde est typiquement cubaine ! Le *99, c’est le préfixe à utiliser à Cuba pour appeler un mobile en PCV. Pour ceux qui sont trop jeunes pour avoir entendu parler du PCV, cela signifie que c’est la personne qui reçoit l’appel qui paie. En résumé, si je n’ai plus de crédit sur mon portable (ce qui est très fréquent à Cuba, les communications sur les portables étant très chères en comparaison des salaires cubains), j’appelle mon ami avec le 99, et s’il a vraiment envie de me parler, il décroche et c’est lui qui paie la facture.

Utiliser Internet à Cuba

La lente arrivée d’Internet à Cuba

Il y a encore un an, Internet était encore quasi inexistant à Cuba. Seuls 3,4% des foyers disposaient d’internet à leur domicile, celui-ci étant réservé exclusivement à certaines professions (médecins, universitaires). Un des taux les plus bas au monde.

Depuis 2013, ETECSA, l’opérateur national des communications, avait bien ouvert 120 cybercafés à travers l’île, mais au total seuls 334 ordinateurs étaient connectés. Et surtout, le tarif extrêmement élevé rendait ce service inaccessible au plus grand nombre : 4,5 CUC l’heure de connexion dans un pays où le salaire mensuel moyen est de 25 CUC !

L’ouverture dans l’île de 35 sites de wifi publics le 2 juillet 2015 a donc représenté une véritable révolution à Cuba. Objectif annoncé par le gouvernement : que tous les cubains aient accès à internet en 2020.

Un Wifi public qui se développe mais reste payant

En un peu moins d’un an, le nombre de points wifi a considérablement augmenté à Cuba. Le 18 juin 2016, on en compte 127 dans le pays. Ils sont faciles à repérer : quand vous voyez un attroupement de jeunes penchés sur leur téléphone portable, vous y êtes ! Et dans le parc central de toutes les principales villes , vous trouverez le wifi. La liste complète des points Wifi à Cuba est disponible ici

Habana (3)

Pour autant, la connexion reste payante, et chère pour les cubains : 1.50 CUC l’heure de connexion en 2017.

Où acheter ses cartes wifi à Cuba et comment les utiliser

Comme pour les cartes de téléphone, c’est dans les boutiques d’Etecsa que vous obtiendrez les meilleurs tarifs (1.50 CUC de l’heure). Mais les files d’attente sont souvent décourageantes. On peut acheter des cartes wifi de 30 minutes, d’une heure ou de 5h.

etecsa cuba

Si vous n’êtes pas à 50 centimes près, direction les multiples revendeurs officiels, repérables par le panneau « Agente de Telecomunicaciones » apposé à leur échoppe. L’heure de connexion y est en général vendue à 2,5 CUC, parfois 3 CUC.

Enfin, de multiples revendeurs illégaux opèrent toujours à proximité des points wifi et vendent sous le manteau des cartes, de 3 à 6 CUC de l’heure. Attention toutefois au risque de vous faire refiler une carte déjà utilisée…

Une fois muni du précieux sésame, vous cherchez sur votre téléphone ou votre laptop le réseau wifi etecsa et vous vous y connectez. Une page etecsa s’ouvre sur votre écran, et vous devez alors renseigner l’identifiant et le mot de passe qui apparaissent sur votre carte.

carte internet cubaine 1  carte internet cubaine 2

On vous prévient, la qualité de la connexion internet à Cuba n’est pas comparable à celle à laquelle vous êtes habitués ! Vous parviendrez, plus ou moins rapidement, à consulter et à envoyer vos mails (à condition de ne pas envoyer de fichiers trop lourds), à vous connecter à facebook, mais ne pensez pas télécharger un film. Personnellement, en tant que blogueurs, à Cuba on vit un enfer ;-).

Il faut savoir que la qualité de la connexion est très fluctuante selon les jours : internet peut être très correct un jour, et quasiment inutilisable le lendemain. En résumé, à Cuba on apprend la patience !

Si vous cherchez un endroit où vous connectez (un peu plus) au calme, sachez que les grands hôtels disposent également souvent du wifi. En y prenant une consommation, vous pourrez vous installer plus confortablement que dans le parc central si besoin est. Selon les hôtels, il peut s’agir du wifi d’etecsa et vous vous y connectez alors avec les mêmes cartes, soit d’un wifi privé avec des cartes Wifi spécifiques à l’hôtel, souvent plus chères que celles d’Etecsa (5 CUC de l’heure en 2016 à l’hôtel Habana Libre à La Havane).

Contrairement à ce qu’on peut lire sur certains forums, il n’est pas nécessaire de disposer d’un compte nauta pour vous connecter.

Les applications qui fonctionnent à Cuba : IMO et Viber, mais pas Skype

L’application à la mode à Cuba, c’est sans conteste IMO, qui permet de passer des appels vidéos. Si vous souhaitez l’utiliser durant votre séjour, pensez à demander à vos proches de télécharger l’application, qui est gratuite mais peu utilisée en Europe. Attendez-vous toutefois à des conversations plus ou moins laborieuses et entrecoupées.

Viber, qui permet d’envoyer des messages et de téléphoner, fonctionne également à Cuba. Par contre oubliez Skype, inutilisable dans l’île !


Comments

  1. Petite correction et pas des moindre.
    Il est tout à fait possible pour un étranger d’ouvrir une ligne mobile à Cuba, à son nom.
    Cela fait plus d’un an que c’est possible puisque j’ai acheté la mienne en Mai 2015. Il suffit simplement de se présenter avec son passeport.
    C’est le même tarif que pour les cubains.
    40CUC. 30 pour l’ouverture de la ligne et 10 de recharge.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.